Ahmed Essyad



Paru le 24 janvier 2013


Ahmed Essyad / Voix interdites / ensemble accroche note


sur des poèmes soufis de Hussein Mansour Al-Hallaj (857-922)
pour soprano et sept instruments


ED13234COUV_WEB

En téléchargement sur Qobuz


Itto, Touda, Ichou, Tla Aït Mass
, autant de femmes berbères, modestes et fières, que le compositeur franco-marocain, Ahmed Essyad, né en 1938 a connues durant les années passées à étudier les musiques du Haut-Atlas....
Ce sont ces “voix interdites” qui constituent un cycle vocal, celles de l’éternel féminin, l’éternelle tendresse, la résistance, l’irréductible liberté. Comme dans de nombreuses pages du compositeur, la voix, inscrite au cœur d'une langue, est fondatrice du geste musical.

Créée au festival Musica de Strasbourg en 2005, puis donnée au festival des Voix Sacrées de Fès et à la Cité de la Musique, l’œuvre est à nouveau sous les feux de l'actualité avec la parution de ce disque chez l'empreinte digitale et sa reprise au
Festival Présences 2013, le 26 janvier 2013 au GTP d’Aix-en-Provence.


ACCROCHE NOTE
Françoise Kubler
soprano
Ayako Okubo flûte / Armand Angster clarinette / Elodie Adler harpe
Vincent Roth alto / Christophe Beau violoncelle / Jean-Daniel Hégé contrebasse / Emmanuel Séjourné marimba

1. Chant I soprano, violoncelle, contrebasse
2. Itto
clarinette basse
3. L'éclosion du
corps flûte, clarinette, alto, violoncelle, contrebasse, harpe, marimba
4. Les coeurs fébriles
flûte, alto, violoncelle, contrebasse, harpe, marimba
5. Chant II
soprano, flûte alto, clarinette basse, alto, violoncelle, contrebasse, marimba
6. Ichou
violoncelle
7. Tla Aït Mass
flûte, clarinette, alto, violoncelle, contrebasse, marimba
8. Touda
flûte, clarinette, violon, violoncelle
9. Chant III
soprano, flûte, clarinette basse, alto, violoncelle, contrebasse, harpe, marimba
TT 58’31
(CD) ref ED13234



L’empreinte digitale / distribution Socadisc en partenariat avec qobuz.com

EDP_ED13234_MONDE_L20130120_QUO
> Rencontre avec Ahmed Essyad, L'oubli est la source de toute écriture, un article de Jean-Guillaume Lebrun, à lire sur Concertclassic.com
> À LIRE :
Le Monde - le 20 janvier 2013-
Une page portrait à l'occasion du lancement du festival Présences 2013




L'oubli est la source de toute écriture, un article de Jean-Guillaume Lebrun, à lire sur Concertclassic.com
Ahmed_Essyad_gd

Voix interdites reprises par L'Instant Donné